L'auteur·e
Avatar
[prononce : évni] Designer freelance, échantillon d'humanité numérique. En savoir plus

Et si décomposait le design ? – L’Heroic Shelves de Martin Szekely

Martin Szekely est un designer industriel français diplômé de l’école Boule et de l’école Estienne. Sa création la plus connue est le verre Perrier, vendu en plusieurs millions d’exemplaires. Malgré cette réussite, il est peu connu du grand public et se concentre sur des concepts plutôt que sur des objets vendus à une large audience.

Sa phrase fétiche qui est aussi sa philosophie de designer est « ne plus dessiner ». Pour lui, en évitant le dessin à tout prix, il s’ouvre de nouvelles perspectives créatrices, en essayant d’atteindre la simplicité maximale d’un objet, comme nous allons le voir avec son armoire Heroic Shelves.

Le Concept

L’Heroic Shelves est une armoire construite « avec un minimum d’accroche pour le regard ». L’objectif est qu’une fois l’étagère remplie, celle-ci disparaisse et laisse visible uniquement le contenu, ce qui est posé dessus.

La forme est minimale, si ce n’est plus : si Martin Szekely avait utilisé un crayon pour la dessiner, il aurait eu besoin simplement de sept coups de traits à la règle.

Le designer est allé jusqu’au bout de son idée en proposant un matériaux allant de paire avec l’objectif de simplicité du meuble : un composite, l’Alucobond.

 

72_heroic01w

Le composite « sandwich »

L’alucobond est ce qu’on appelle un matériaux sandwich. Cela signifie qu’il est composé d’un centre (noyau) en polyéthylène (en gros, du plastique) pris en sandwich par deux tôles d’aluminium très fines. Ce matériau est utilisé dans l’architecture comme dans le design industriel, et à l’avantage d’allier la solidité et la finesse. Il est également 100% recyclable.

Pour sa fabrication, il peut être usiné de diverses manières, tels que le sciage, le poinçonnage, le découpage, le cintrage, le roulage, le fraisage-pliage, le rivetage et le vissage. En gros, il sait tout faire, et c’est ça qui est vraiment magique avec les matériaux composites : ils sont taillés sur mesure pour un usage industriel, contrairement aux matériaux plus traditionnels, dont il faut supporter les défauts.

Evolution du design grâce au matériau

Ainsi, L’Alucobond a permit à Martin Szekely de réaliser une prouesse visuelle : son meuble tient, même rempli, malgré l’apparente finesse des bords et des plaques qui la maintient debout.

Encore aujourd’hui, le design évolue grâce aux évolutions techniques et à la découverte de nouveaux matériaux. Demain, c’est vers les matériaux composites, créées par des entreprises privées, qui feront que le design continuera d’avancer dans ses formes, son esthétique mais aussi ses utilisations (cf la miniaturisation de la technologie à permis l’émergence des smartphones).

Sources :

http://www.martinszekely.com
http://www.galeriekreo.fr
http://www.alucobond.com